Patrick Samba Patrick Samba 2 décembre 2016 13:29

Mais une chose qu’on ne mesure peut-être pas encore à sa juste portée, c’est que cet individu falot et viscéralement politicien deviendra peut-être l’archétype du politicien dirigeant sa gouvernance en fonction des sondages, et aucunement en fonction de ce qui est important en terme philosophique et sociétal.
Contrairement à bien des commentaires médiatico-politiques nous n’avons en rien assisté à un moment historique hier soir, au sens noble du terme, mais bien à un moment de divertissement spectaculaire au sens que lui donnait Guy Debord.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe