eric 2 décembre 2016 12:47

@JL
Mais réveillez vous ! Qui vote à gauche, sociologiquement ? De la classe moyenne sup. Que ce soit financièrement ou intellectuellement. Et encore, pas toute. Pour l’essentiel, celle qui vit des fonds publics. Les journalistes, les parapublics, le secteur sanitaire et social associatif, les fonctionnaires, les employés de grosses boites para publiques à statut.
Les fonctionnaires c’est 23%, le para sanitaire et social, c’est encore 1,5 millions d’emplois, les intermittents, emplois avenir, rsistes par vocation. Plus les clientèles. Tu multiplie par entre 70 et 90 % de vote pour les différentes gauches, et tu découvre qu’il y a même des intermittents du spectacles qui votent à droite en racontant le contraire à leurs copains, car le compte n’y est pas....

On devrait avoir plus de 35% de vote à gauche.....

Le PS vient une fois de plus de baisser l’impôt sur le revenu. Pas de tous. Des « plus pauvres » nous a -t-il dit, les plus modestes. Or, celui-ci n’est payé que par la moitié des français. Les plus riches par construction..

Ceux là, c’est la classe moyenne sup. En dessous c’est la classe moyenne inférieure. en bas, il y a les 11 millions de pauvres qui aurait aussi aimé de tels cadeaux.

C’est de ces gens là que vous êtes complice. Et vous ne dites rien. Aucune dénonciation. En général, les gens comme vous dites, ah oui, mai sil y a des plus riches. Effectivement. En 2012, il y avait 8000 contribuables à payer 100% de leur revenu imposable en impôt et même en multipliant ce chiffre, on n’arriverait pas à couvrir le montant des cadeaux de Hollande à son électorat cible. Du reste, Fabius et Jospin, même combat avant les élections de 2002. Grosse réduction de l’IR des riches socialistes. Très faible réduction de la tva pour tous le monde, dont les pauvres. Des choix politiques ? Non, même pas politiciens. Des choix de classe !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe