JMBerniolles 23 décembre 2016 18:01
Le dernier coup que la mouvance anti nucléaire, présente partout en France, dans tous les partis politiques (surtout les dits de gauche) et les syndicats (voir les manœuvres des syndicats du comité d’entreprise à l’EDF) et aussi dans des organismes comme l’ASN et l’IRSN voulait porter à notre industrie nucléaire était le blocage des projets d’EPR ( au nombre de 4) en Angleterre.

Avec le soutien de tous nos médias corrompus. 

Cela n’a pas marché. Les prédictions sur la fin de l’électronucléaire sont balayées.
Finalement c’est un bonne opération financière pour EDF et notre industrie, grâce au nucléaire.

Formellement le gouvernement habituellement complice de Greenpeace ne peut laisser se réaliser des actions commandos sous l’état d’urgence

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe