Piere CHALORY Piere CHALORY 26 décembre 2016 13:08

@JL



’’Je remarque au passage que Anthony Bélanger, en charge de faire l’édito matinal de France Inter la radio payée par les Français, n’a pas dit un mot sur la catastrophe aérienne qui s’est produite au dessus de la Mer Noire en ce jour de Noël, d’un avion russe qui s’est crashé avec 90 personnes à bord dont 60 membres des Cœurs de l’Armée Rouge, et qui ne compte aucun survivant.’’

ça en dit long sur les priorités médiatiques du service dit public ’Français’. Et à l’instar de Nicole Cheverney l’auteure de cet article, qui fait bien de rappeler les exploits des derniers monarques-valets-sbires du mondialisme qui n’en font qu’à leur tête en France, je me reconnais de moins en moins dans ce pays de ???

J’ajoute que je connais depuis très longtemps les Choeurs de l’Armée Rouge car mon père bien qu’absolument pas communiste aimait bien la musique Russe en général et collectionnait les vinyls (25cms) importés de Russie par un petit magasin disparu depuis belle lurette. Tous ces artistes talentueux disparus d’un seul coup sont une lourde perte.

La Russie dans l’art, aussi bien la peinture que la musique ou la danse, continue d’enseigner des règles de base (classiques) qui font clairement défaut dans nôtre pays devenu un laboratoire à ciel ouvert d’études visant à crétiniser, abrutir le plus parfaitement possible la génération future. C’est presque du MkUltra dans le texte, même pas secret...

Ici ; les étudiants des beaux arts (art plastique) sortent de l’école sans savoir tenir un pinceau ni mélanger 3 couleurs de base, c’est comme ça, alors ils copient leur gourous contemporains, perpétuant un art officiel sans queue ni tête. Je me souviens d’un jeune peintre russe sortant juste de ses études qui avait fait une série de paysages marseillais dans les année 2000 qui sortaient tellement de l’ordinaire local de par la maîtrise du dessin et des couleurs, que tous ses tableaux se sont arrachés dans une galerie où j’exposais, ce n’était pas non plus Il Tintoretto ou Van Gogh, mais bon.

Gicler de cette europe le plus vite possible apparaît plus qu’urgent. Problème ; vu la constitution monarchique qui permet ici à n’importe qui de faire n’importe quoi sans avoir aucun compte à rendre, déclencher des guerres, assassiner ; ’’cibler’’ qui on veut quand on veut, vendre le Patrimoine à ses frères ou cousins (sarko banque de france)... 

Et surtout faire précisément le contraire du discours électoral pourtant filmé, enregistré, voir moa président, jeter un bulletin de vote équivalant à un chèque en blanc à un escroc intouchable dans une urne sans fond ce sera sans moi.

Qui parle de modifier quoi que ce soit à ce système chez les candidats à la magistrature suprême  ???

Risque pas ! on se rajoute plutôt des protections anti-haute-trahison, on se triple son salaire, on bafoue les référendum, on veut même ’supprimer les juges’ (sarko

Aujourd’hui, on promet plus rien, à quoi ça sert ? On en serait plutôt à bien faire acte de contrition à ses maîtres européos-mondialistes, en promettant de bonnes mesures austéritaires, immigratoires surtout pas de référendum (lrps) quitte à gouverner par ’’ordonnances’’ dans une ’’nouvelle démocratie’’, protégés par cette exception française...

Alors forcément, quelque chose finira bien par mettre fin naturellement à cette pseudo république complètement perverse et pervertie ; qui, quoi, nous verrons bien...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe