manu manu 1er février 2017 12:24


Asselineau et l’UPR ou l’imposture anti- européenne

Asselineau chez Ayoub.

Asselineau, a fait ses études à H.E.C. (1980) et l’E.N.A (1985). En 1985 il est inspecteur général à l’inspection générale des Finances. De 1989 à 1990, il est le chef de la mission pour le Crédit National. Il a aussi été le président de la Société pour l’Analyse Économique et Financière (SADEF). Ensuite, il occupa le poste de directeur de cabinet auprès de ministres du gouvernement Juppé (1995-1996), avant de rejoindre en 1999 le R.P.F. de Philippe de Villiers et Charles Pasqua. Entre 2000 et 2004, il occupe des postes importants de conseillers aux côtés de Pasqua, alors président du Conseil Général des Hauts-de-Seine. Toujours avec le même, alors allié à Jean Tibéri, il est élu sur une liste de droite dissidente aux municipales parisiennes de 2001. C’est sans étonnement qu’on le voit nommé par Nicolas Sarkozy le 20 octobre 2004 à la tête de la Direction Générale à l’Intelligence Economique à Bercy ; il travaille alors en étroite collaboration avec Jean-Pierre Raffarin. Le 31 décembre 2004, il a décidé de rejoindre le groupe l’Union pour un Mouvement Populaire (UMP) au Conseil de Paris. En mars 2007, il crée l’UPR....


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe