taktak 5 février 2017 18:50


Cette article fait du mal à la crédibilité du mouvement de François Asselineau. Chacun connait la stratégie de la victimisation pour souder et galvaniser des équipes, dans un effet de forteresse assiégée. Soit. mais il faut savoir rester crédible

1°) en 2012 aussi Asselineau avait déclaré être candidat, et au final il n’avait récolté que quelques signatures. Chat échaudé craint l’eau froide : pourquoi ne communique t il pas sur le nombre de signature dont il dispose ? sans cela, il ne peut être considéré comme un candidat crédible
2°) l’article écrit ici, plutôt que de viser les médias du système s’en prend à un site alternatif. Courageux mais pas téméraire. Pour ne pas dire carrémement lache

3°) Initiative Communiste a expliqué pourquoi Asselineau n’était pas mentionné dans leur classement de l’audience des sites internet politiques : les chiffres provenant du site de Asselineau apparaissent comme potentilement trafiqués, avec une masse importante suspecte de visites provenant de .... thailande.

Bref, facile de crier à la censure, mais attention au retour de bâton...

Et pour finir, je tiens à préciser un point :
il y a au moins un autre candidat déclaré pour la sortie de l’UE et de l’Euro, J Nikonoff, totalement censuré par cet article ultra partisan


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe