Olivier Perriet Olivier Perriet 1er février 2017 10:01

Sinon sérieusement, le plus grand handicap de F Asselineau, ce sont ses groupies, qui passent leur temps à dénigrer tout le monde.

Sincèrement, quand on les lit, on n’a pas envie d’aller plus loin.

J’avais eu la même sensation avec Mélenchon en 2012 (voir les articles inénarrables d’Ariane Walter à ce sujet).


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe