Parrhesia Parrhesia 3 février 2017 15:21

@Harry Stotte

Avec la proposition de cet article remarquable de Pierre Simard, vous mettez en évidence au bon moment un cocktail « Amérique-Présidentielles-Trump-France-Présidentielles-F. Fillon-media révulsants-électeurs américains et français » qui mérite que nous nous y arrêtions beaucoup plus longuement.

Il est frappant de constater les similitudes existant, toute proportion gardée, entre l’élection de D. Trump, et notre présidentielle française.

Je considère d’ailleurs depuis longtemps que le mondialisme (et les capitalistes exclusivement financiers) ont fait de l’Amérique du Nord (et contre le gré d’une part importante de la population) à la fois leur bunker, leur vitrine et leur bras armé. Dans ces conditions il devenait clair que le reste du monde occidental ( et particulièrement de l’Europe) ne pourrait se libérer aussi longtemps que l’Amérique du Nord ne se serait pas elle-même libérée !!!

Je rappelle ici sans autre prétention, une réaction postée 29 Mai dernier, soit avant les cataclysmes électoraux du brexit, de l’élection de D. Trump et des résultats de la primaire de la droite dans laquelle j’écrivais :

« Deux conclusions s’imposent donc :

a) Le peuple américain est largement aussi encadré que la France sur les plans socio-économique et politiques, quoi que de manière un peu différente...

b) Sans une réaction de bon sens du cœur de l’Amérique, principale puissance occidentale devenue le bras armé des mondialistes et de la haute finance triomphante, nous sommes tous bel et bien foutus !!!

Elle et nous !!! »

 Tout ceci pour bien marquer l’importance du problème qui nous est aujourd’hui posé !

 Or, comment s’est comporté l’électorat américain dans le même cas de figure que nous, face aux puissances d’argent du capitalisme exclusivement financiers et à ses media, face à ses mêmes agitateurs et casseurs professionnels, face à ceux qui avaient mis les ouvriers de Detroit au chômage, face au contingent des électeurs qui votent par habitude, de quelque bord qu’ils soient ?

L’électorat américain a décidé de leur dire non, non à leur media et de suivre ses propres idées !!!

 C’est exactement ce que les mêmes media (voir BfmTv pour ne citer qu’eux) et les mêmes pouvoirs financiers veulent à tout prix empêcher en France. Ils ne peuvent supporter un quatrième échec électoral successif, cette fois-ci en France, échec qui mettrait fin au mythe de leur toute-puissance.

Indépendamment du jugement que l’on veut nous faire porter sur les personnalités résistantes en cause ici et là, et même indépendamment de la qualité de leurs idées, c’est ni plus ni moins notre indépendance nationale et nos liberté qui se jouent ici contre un quatrième pouvoir devenu en fait le premier pouvoir ex-aequo, tant il est lié avec le pouvoir financier, le seul qui importe désormais.

Les électeurs ont fait « le job » comme ils disent !!!

Souhaitons que l’électorat des Républicains (français) ne soit ni moins indépendant, ni moins courageux !
Repassez quand vous voulez, harry Stotte, et merci pour cette excellente suggestion de lecture.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe