genrehumain 3 février 2017 11:43

Sur un plan historique, la religion a été l’un des moteurs les plus puissants du changement d’attitudes et de comportement de l’homme.

La venue de nouveaux Messagers représente des moments primordiaux dans l’histoire. Chacun déclenche un nouvel élan spirituel, stimule la remise en cause personnelle et le progrès social. Parmi eux se trouvent les Fondateurs des grandes religions du monde : Moïse, Krishna, Zoroastre, Bouddha, le Christ et Mohammad .
Ces Messagers ont une double fonction. 
D’une part, ce sont des êtres spirituels. D’autre part, ce sont des êtres humains qui naissent, connaissent la maladie, la souffrance et la mort. Ils ont des identités physiques différentes et s’adressent à l’humanité à des moments différents de l’histoire. Ces différences créent entre les religions des distinctions culturelles qui cachent parfois leur unité.
Fondamentalement, cependant, le message spirituel de ces Messagers a été le même
Chacun a souligné l’importance de l’amour de Dieu, de l’obéissance à sa volonté, et de l’amour du prochain. Les mots ont varié, mais l’enseignement essentiel tourne autour du principe de base, à savoir que chacun doit traiter les autres comme il aimerait être traité lui-même.
ça ne veut pas dire que les différentes croyances et organisations religieuses sont les mêmes, mais on peut concevoir qu’il n’existe qu’une seule religion et que tous ces Messagers en ont progressivement révélé la nature. Ensemble, les grandes religions du monde peuvent ce concevoir alors comme l ’expression d’un seul plan divin .

  1. Pour les tenants du « chocs des civilisations »  ou d’incompatibilité présumée des messages religieux il est bon de constater avec humour que finalement qu’est ce qu’un Chrétien ? sinon qu’ un Juif qui a reconnu le Christ et qu’est ce qu’un Musulman ? tout simplement aussi un chrétien qui a reconnu Mohammad.
  2. Toujours les fondateurs de grande religion ont reconnu leurs prédécesseurs et annoncé un retour, mais malheureusement presque toujours aussi leurs adeptes ont souvent par ignorance et préjugés rejetés le messager qui suivait.

  3. Le vide idéologique et religieux qui marque notre époque se nourrit des fantasmes du passé (faute d’être capable de penser autrement
  4. Ceci à évidemment pour corollaire le retour violent aux vieux démons d’autrefois Nationalisme, Racisme, Superstitions, Préjugés,
  5. Pour conclure il nous faudra bien admettre après un effort de réflexion et de recherche sincère, que :

     « La religion et la science sont les deux ailes qui permettent à l’intelligence de l’homme de s’élever vers les hauteurs, et à l’âme humaine de progresser. Il n’est pas possible de voler avec une aile seulement.

    Si quelqu’un essayait de voler avec l’aile de la religion seulement, il tomberait bientôt dans le marécage de la superstition, tandis que, d’autre part, avec l’aile de la science seulement, il ne ferait aucun progrès mais sombrerait dans la fondrière désespérante du matérialisme ».
     ( Causeries d’Abdu’l-Baha a Paris (1844-1921))

    N’est- ce pas l’état du monde aujourd’hui ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe