leypanou 4 février 2017 10:39

En complément de l’excellent article d’E Zuesse, en complément d’information,

Voici ma traduction de la fin de l’article du Saker dont l’intégralité est ici : En ce moment Trump a un capital politique énorme. Ce n’est pas que tout le monde lui fait confiance, il est encore trop tôt pour le dire mais il y a beaucoup d’espoir que les États-Unis de Trump seront différents, un pays civilisé qui agira comme un acteur international civilisé et responsable. Pas comme Obama 2.0.
Mais en écoutant les menaces condescendantes, pire encore vides (et parfaitement illégales) de M Flynn contre l’Iran, je suis en train de me demander si les États-Unis peuvent se réparer et être réformés d’une manière significative ou s’il faut un effondrement cataclysmique (économique ou militaire) pour voir finalement la fin de celui qui veut devenir le pouvoir hégémonique.

Et si vous écoutez le premier discours de la nouvelle représentante des Etats-Unis aux Nations Unies, Nikki Halley, vous avez l’impression d’avoir affaire à ...une nouvelle version de Samantha Power d’Obama.

Tout changer pour ne rien changer ? Seul l’avenir nous le dira.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe