alinea alinea 11 février 2017 20:02

Ça a l’air superbe ; la poésie se dit, puisqu’elle s’accroche aux branches de notre émotion aux sentes de nos sentiments au rythme de notre sang ; elle nous parle seulement ainsi, le souffle particulier, nôtre ou proche qu’on peut lui donner ; la poésie se fait ou se partage en l’autre quand on se l’approprie.
ce sont les seuls mots sensibles qui ne suivent aucune loi, en direct de l’âme ? Peut-être.
Nous y reviendrons, on l’a tant oubliée, elle nous est essentielle, il faut la propager...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe