gorgonzola 1er mars 2017 00:04

Quand Asselineau dénonce son traitement médiatique et soulève un réel problème démocratique, c’est de la « pleurnicherie ». Quand il dénonce la diffamation dont il est victime sur wikipédia et met en lumière un autre problème démocratique, c’est de la « pleurnicherie ». En fait selon vous il faudrait que l’UPR se laisse toujours écraser la gueule sans rien dire, ce qui vous arrangerait bien avouez-le puisque moins on parle de ce parti et plus on parle des autres.

Hé ben désolé mais... non smiley


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe