Attilax Attilax 29 mars 2017 23:24

@fil47

Alors, je vais tâcher de simplifier ma pensée au maximum :

PLAN A : on négocie, on tape du poing sur la table, on montre qu’on a des grosses couilles. ’ON LA CHANGE’

Partons de l’hypothèse, un peu folle je le reconnais, que tout le monde se branle royalement des revendications de la FI et que ça ne marche pas. On passe au

PLAN B : on se barre de l’UE, après référendum. ’ON LA QUITTE’

Le slogan de l’année étant un habile collage des deux : ’l’europe, on la change ou on la quitte !’
Vous vous rappelez ? On est d’accord, j’invente rien ?

Ça, c’était ce qui était prévu dans « l’avenir en commun », jusqu’au 13 mars, du moins à ma connaissance.

Depuis, on a eu droit à plusieurs déclarations : 
- « Le plan B c’est le plan A » qui nous a valu cet article, et qui n’a strictement aucun sens, tant sémantiquement que pratiquement. Dans la version originelle, A est différent de B, dans la nouvelle mouture A=B. Si c’est pas pareil, c’est que c’est différent, c’est un balisto. Pardon de rappeler une telle Lapalissade, mais apparemment c’est nécessaire.
- « il n’est pas question de quitter l’UE » à je ne sais plus quelle émission radio, ça se passe de commentaires.
- « je ne vais pas tout fracasser » lors du débat sur TF1.

Ces éléments me paraissent suffisant pour en déduire qu’il ne sortira pas. Si vous comprenez l’inverse, là effectivement, on ne doit pas parler la même langue, je ne sais pas...

Vous me dites ’il croit au rapport de force’. Mais en géostratégie, on ne peut pas se contenter de « croire ». Il vaut mieux assurer ses arrières. La sortie, c’était la bombe atomique de JLM. S’il décide de ne jamais s’en servir, avec quoi compte-t-il influer sur son ’rapport de force’, comme vous dites ? Et quand l’UE lui aura répondu « nein ! », on active le plan B, c’est ça ? On recommence à négocier ! Et puis en parallèle, on fait une autre UE avec ceux qui veulent bien ! Oui, bien sûr, fingers in the nose ! Et si personne n’est partant ? Euh, ben... On active le plan B !

Vous avez raison, ce plan étonnamment bien ficelé ne peut que marcher comme sur des roulettes, il suffit d’y croire, en fait ! Comme dans Peter Pan !

Allez, vous avez raison, je me calme. Que me conseillez-vous, comme tisane ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe