colza 19 avril 2017 10:24

A une dame qui lui demandait un conseil pour l’éducation de son enfant, Freux aurait répondu : « Faites pour le mieux de toutes façons, ce sera mal ».

 Il ne voulait pas dire que la dame était une mauvaise mère, mais qu’il n’y avait pas de bonnes solutions.
Pareil pour les élections.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe