Bernard Pinon Bernard Pinon 1er mai 2017 14:36

Le ralliement de Dupont-Aignan a peut être été le tournant décisif de cette campagne. Je comprend que certains se laissent berner par la peur et veuillent voter Macron pour faire barrage à Le Pen mais là, qui a peur de Dupont-Aignan ?

Cela devrait donc inciter plus de gens à ne pas voter Macron, voire à voter Dupont-Aignan via MLP, notamment les électeurs souverainistes de gauche (certains insoumis et la majorité des électeurs d’Asselineau) et de droite (le reste des électeurs d’Asselineau, une grande partie des Républicains qui n’ont pas digéré d’avoir été largués par Fillon qui a retourné sa veste le soir du premier tour, ce qui montre que malgré les progrès de la médecine, la greffe de couilles, ça ne marche pas).
Donc soudain, plus rien n’est joué.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe