Giordano Bruno 6 mai 2017 12:15

Preuve s’il en faut qu’il y a longtemps que cela dure. Rien n’a changé. L’instruction obligatoire n’a pas permis au plus grand nombre de développer son esprit critique et son émancipation.

L’homme est un primate. Les primates s’organisent hiérarchiquement. Beaucoup souhaitent être guidés par un maître. Certains, bien souvent issus des premiers, souhaitent les dominer. S’il faut vraiment, du fait de sa nature profonde, que le peuple se soumette à une entité supérieure, alors, plutôt qu’un dieu ou un maître, que ce soit à une Constitution démocratique. Je ne vois pas d’autre salut possible.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe