Alren Alren 8 mai 2017 13:33

France Info publie un sondage au sujet des électeurs de Macron au deuxième tour, en soulignant que les bulletins blancs ou nuls représentent 34 % (! !!). Des gens donc qui ont pris la peine de se déplacer jusqu’au bureau de vote pour refuser les deux candidats.

100 - 34 = 66. Donc les 66% de suffrages exprimés en faveur de Macron ne représentent que 43,56 % des bulletins déposés dans les urnes.

Parmi ces 43,56 % de bulletins Macron, les électeurs ont expliqué leur vote :

43% d’entre eux ont voté contre Le Pen (votes, donc, de non-adhésion à Macron)

33% ont voté pour un renouvellement politique, un vote de rejet de « l’UMPS » donc et non d’adhésion à Macron.

16% ont voté pour son programme ( dont ils ignorent qu’il sera essentiellement antisocial, mais chut !)

8% seulement ont voté pour sa personnalité malgré le battage médiatique people en sa faveur.

Donc c’est 24% de ses 43,56 % de bulletins dans les urnes en faveur de Macron qui ont fait un vote d’adhésion à sa candidature soit 10,45 % (et 7 % pour un vote sensé être réfléchi sur son « programme » !)

Macron et ses soutiens masqués (le monde du fric) sont absolument minoritaires en France.

Je n’ai pas parlé de l’abstention car elle a toujours deux composantes : les ballots qui ne comprennent pas que la qualité de leur vie au quotidien dépend des décisions politiques prises loin d’eux, lesquelles pèsent d’autant plus qu’ils sont pauvres et les abstentionnistes qui choisissent de rester chez eux pour montrer leur rejet des deux candidats. La proportion des uns et des autres n’a pas fait l’objet d’une enquête.
Le taux record d’abstentions montre cependant que le deuxième groupe était bien représenté.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe