devphil devphil 11 mai 2017 09:06

Des faits intéressants et objectifs.

Ce qui me gène en permanence dans les discours des politiques , c’est cette volonté de faire des réformes , il faut toujours réformer.

Celui qui n’a pas réformé n’a rien fait , ceci ne s’applique pas à Hollande , c’est une réflexion générale.

Ensuite les réformes vont toujours dans le sens du moins de protection , chômage , retraite ; logement , famille etc ....

Est-ce que la réforme ne devrait pas commencer par le cœur de l’état ?
Commencer par les privilèges dont bénéficie les politiques en terme de salaires , retraites , avantages  ?
Si c’est certain mais ce ne sont pas eux qui vont s’appliquer des restrictions financières 

Voyez le coût des anciens présidents ( sujet d’actualité ) qui ont une retraite de président qui se cumul avec des retraites de maires , de députés , de sénateurs , de président de conseils générales etc ...

Ces retraites cumulatives sont valables pour toute la classe politique qui se gavent sur le dos des Français , voyez ce lien
http://www.newstendances.fr/decouvrez-salaire-hommes-politiques-francais/

Le cas de Ayrault est significatif des dérives absolues car il perçoit toujours un salaire de 1.800 € de l’éducation nationale quand il était en poste dans les années 70 comme professeur d’allemand
Et le reste comme ancien maire etc ...
http://www.lepoint.fr/economie/l-exorbitante-retraite-d-ayrault-14-01-2014-1780011_28.php

Philippe


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe