Albert123 28 juin 2017 18:38

comme l’objet / produit enfant sera devenu un bien de consommation courante, on pourra les récupérer sur les bords d’autoroute lors des départs en vacance.


Ne doutons pas que chez les plus pervers cette facilité d’accès leur permettra d’assouvir leurs scabreuses envies dans un cadre légal que ne reniera pas mme hidalgo.

en espérant que le vomi ouvre les yeux à certain(e)s

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe