troletbuse troletbuse 8 juillet 2017 10:02

Si Macron tombe, les affaires sortiront. Sinon, comme la justice est totalement aux ordres via les procureurs, elles seront enterrées... saufg peut-être une affaire mineure pour faire croire à une moralisation. Cela me fait penser que après le 6 juin 1944, on s’est retrouvé avec des milliers de résistants.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe