Emma Joritaire 10 juillet 2017 20:30

@Gavroche

"Peu de chances qu’un mouvement de masse embrase le pays, pourtant ce qui est annoncé est terrifiant."

Faut pas désespérer, les renforts débarquent, pratiquement par milliers chaque jour, à Lampedusa et autres lieux de villégiature (sinistrés).

« Toujours en tête des manifs, le fn »


Non, non, pendant ce temps-là, les militants et les cadres restent chez eux pour pisser dans des violons, le résultat est le même et c’est moins fatigant que de pérégriner entre République et Nation.

En outre, ils ne se compromettent pas avec tes copains casseurs, pillards de magasins d’informatique et incendiaires de bagnoles (de travailleurs, fonctionnaires et retraités).

 

P.S. – Change pas de main :La raison tonne (déjà) en son cratère 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe