Arthur S Jeussey de Sourcesûre 13 juillet 2017 15:34

@JL


 Au sujet des verbes pronominaux, votre proposition au demeurant sympathique est beaucoup trop simple aux yeux de l’Académie Française, qui cultive les subtilités comme Doc Gynéco le chanvre indien, pour qu’elle ait des chances d’être adoptée en séance plénière.

On écrit : « ils se sont aimés »

C’est que, outre la fonction de « se », il faut encore prendre en considération le type de verbe, car il existe des verbes essentiellement pronominaux et d’autres accidentellement pronominaux. 

Les premiers ne se rencontrent qu’a la forme pronominale : s’en aller, se souvenir, etc., tandis que les accidentellement pronominaux ont deux formes - non-pronominale : aimer, laver, rencontrer,etc. et pronominale : s’aimer, se laver, se rencontrer... Et forcément, ces verbes-là présentent plus de difficultés. 

En plus, les accidentellement pronominaux sont de 4 types : réfléchis, réciproques, passifs et irréfléchis. Les verbes accident. pron. passifs (La porte s’est ouverte. Les livres se sont lus) et irréfléchis (ceux qui changent de sens a la forme pronominale : mettre - se mettre) s’accordent toujours, tandis que les réfléchis et réciproques s’accordent avec « se » c.o.d placé devant le verbe.

D’autres questions ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe