sarcastelle sarcastelle 17 juillet 12:48

Si on a écrit « drôle de paix » c’est très probablement une allusion à la formule « drôle de guerre », désignant la période entre la déclaration de guerre franco-britannique à l’Allemagne en septembre 1939 et l’attaque effective des Allemands en mai 1940. « phoney war » pour les Britanniques. 

.
Les guillemets à « drôle de paix » sont là pour souligner à l’intention du lecteur qu’il s’agit d’une citation, ici une citation modifiée. C’est l’ennui des allusions culturelles : elle ne sont pas comprises à tous les coups. « drôle » d’ailleurs n’est pas ici dans son sens d’amusant, mais dans celui d’étrange. Ce n’est ainsi pas de l’humour, ni noir ni autre. 
.
la Russie, qui constate depuis la fin de l’URSS, que cette organisation militariste s’est considérablement et dangereusement approchée de ses frontières
.
Le militarisme, ça va, ça vient. Les pays européens démocratiques après 1945 avaient constaté que le despotisme criminel soviétique s’était considérablement et dangereusement déplacé vers l’ouest, jusque trois cents kilomètres de la France. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe