oncle archibald 30 juillet 2017 08:42

@fatallah : les terres agricoles ne sont pas perdues, elles déménagent, et les deltas sont souvent des zones extrêmement fertiles et très cultivées malgré les risques de submersion. 


Dans l’Aude c’est par le hasard d’une crue exceptionnelle que les vignes du côté de Coursan ont été submergées et que les viticulteurs ont constaté deux faits très bénéfiques pour eux : le phylloxéra était éradiqué et la récolte de l’année suivante était plethorique . Du coup ils ont organisé des réseaux de canaux pour inonder leurs vignes tous les hivers ..... 

Certes ce vin d’Aramon très peu alcoolisé, entre 7 et 9 degrés, ne rivalisait pas avec les Corbières et les Minervois, mais c’était un « vin de soif » à une époque où les hommes, surtout ceux qui avaient des travaux physiquement penibles, ne buvaient que du vin y compris pour se désaltérer .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe