Aristide Aristide 12 août 10:23

Les produits Végan commencent à inonder nos supermarchés : plus 82 % de ventes en 2016 


Je me souviens d’un commercial qui vendait des aspirateurs, il en vendait si peu que son responsable lui demanda un matin des explications. « Comment donc, vous n’avez vendu que deux aspirateurs ce mois ? ». Le vendeur tout penaud rentra dans une longue réflexion et répondit « Vous êtes injuste !!! Le mois dernier je n’en avait vendu qu’un, 100% d’augmentation !!! ».

Voilà donc comment un chiffre n’a de signification que si on sait à quoi il s’applique. Dans notre cas, les produits végans n’inondent en rien nos rayons de supermarché, pas plus que les végétariens d’ailleurs. Assez naturel d’ailleurs, puisque végétariens et végans utilisent souvent et essentiellement des produits tels que légumes, fruits, céréales, etc ... et composent eux-même leur repas. On comprend donc facilement la difficulté de savoir à qui est destiné le paquet de couscous, la menthe, le citron, l’oignon (1), le concombre et la tomate dans le caddie, encore d’avantage quand on sait que ce taboulé sera partagé par des végans, végétariens et omnivores autour d’une même tablée.

Sur le fond, je ne me permettrai jamais de porter un jugement sur un comportement alimentaire, il est tellement intime, personnel, lié à une sensibilité, une vision du monde, ... Je suis un omnivore assumé, et je ne me sens aucunement le droit de distribuer des anathèmes comme vous le faites à qui ne fait pas comme moi. Anathèmes tels que  : mode, excès, extrémisme, ... J’ attend d’ailleurs la même chose de ceux-là, qui de temps en temps et pour certains ont tendance à se transformer en missionnaire d’une cause. 

D’ailleurs, il ne manque rien à des associations tel L214 qui derrière une lutte honorable pour les respect de l’animal d’élevage dissimulent une remise en cause de la consommation de la viande et des produits issus de ces élevages. 

(1) pas ognon, 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe