Paul Leleu 11 septembre 2017 12:26

@Garibaldi2


je sais pas... en tous cas, il me semble que l’URASSAF aussi est un « organisme de droit privé avec mission de service public »... 

votre article est intéressant... mais d’une manière générale, je ne vois pas comment on peut vraiment simplifier tout cela... 

oui, avec des logiciels informatiques on peut améliorer beaucoup les choses... mais le mythe du « zéro paperasse » me semble complètement utopique, et un peu régressif : les gens veulent des prestations sociales (ce qui est bien normal), ils veulent du contrôle prélèvements et lutte contre la fraude (ce qui est bien normal), mais ils ne veulent pas de paperasse... l’administration c’est l’administration... tu peux la simplifier, mais faut pas rêver ! ...et je vois pas du tout ce que le « droit privé » vient améliorer là-dedans !! Axa et SFR (par exemple) sont des boites privées, mais elles sont championnes de l’embrouille et de la paperasse... et leurs employés aussi lunatiques que des anciens des PTT... 

tout le monde est dans la paperasse... y compris les chômeurs et les allocataires du RSA... Il n’y a que les milliardaires et les mafieux qui sont dans les paradis fiscaux... 

je pense (d’une manière plus générale) que les « indépendants » gagneraient à moins râler, et à exprimer plus clairement leurs revendications... franchement, les « petits-entrepreneurs », ils sont parfois beaucoup plus bornés que la CGT dans le genre... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe