gogoRat gogoRat 11 septembre 18:36

 Pas question que le rejet de l’inacceptable, qui sera manifesté demain, soit réservé à une quelconque brigue, qu’elle se fasse appeler « La Gauche » (oh la maladroite !) , ’Les Insoumis« ... ou autre !
 ( D’ailleurs, l’économie de la France ne correspond en rien ni aux valeurs supposées de ’La Gauche’ ni même, et encore moins, à celles qu’une »Droite" qui serait vraiment libérale serait sensée défendre ... )

bis repetita (cf article ’voter comme des moutons’ - 17 avril 13:59) :

festina lente ! : « Hâte-toi lentement »
 
 Les abstentionnistes de France, boycotteurs du scrutin, ne sont pas nécessairement nés de la dernière pluie.
 Par quel paradoxe trouvent-ils le courage et la détermination civique d’oser la patience ?
 - Pourquoi pas : l’expérience de toute une litanie de mandats passés ? !
 
 
 Contrairement à une idée reçue (fort nuisible en fait !), se garder de la tentation de se défausser facilement de son devoir citoyen (permanent !), par un rare veaute simplet, rapide et faussement humble (vues toutes les spéculations scabreuses qui l’alimentent) ... ce n’est pas un signe de laisser-aller irresponsable, mais bien un fort louable exercice de retenue, de maîtrise de soi, et de serrage de dents (Quoi qu’on puisse dire des fameux ’sans-dents’).
 
 
 Prendre le risque de devoir endurer encore 5 ans de plus d’avalages de couleuvres et de traîtrises, ce n’est ni de la naïveté, ni du laisser-aller ... quand on sait qu’il faut laisser du temps au temps pour que le déséquilibre imposé soit définitivement démasqué et soit auto-anéanti par notre refus de le compenser/entretenir par nos cautions et agitations complices et imbéciles !
 
 
 Imaginons que le prochain élu soit un Président de Droiche, cautionné en tout et pour tout par seulement 45% de veautants (dont presque la moitié de benêts qui auront cru voter pour le contrer !)
 
 Comment ne pas concevoir qu’alors la légitimité morale des futurs mouvements collectifs de contestation et de rejet en sera décuplée ... et aura un poids imparable dans la balance de tous les observateurs nationaux et internationaux qui composent les géostratégies mondiales !


 Espérons donc que les organisateurs de mouvements sociaux sauront à l’avenir faire preuve de plus de hauteur de vue, d’ouverture d’esprit, et d’un respect acté des exigences du vrai (appel à la correction !) concept démocratique


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe