Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 13 septembre 11:53

Personnellement, j’ai absolument en horreur les grands orateurs, les grands tribuns, qui peuvent prononcer des contre-vérités dont les foules en délire se délectent ! ! !
Rien ne vaut l’analyse de sang-froid d’un texte écrit.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe