Olivier 13 septembre 10:57

Qui se fait encore la moindre illusion sur la « justice » française ? Il suffit de voir son comportement pendant la campagne présidentielle, où elle s’est mise servilement aux ordres du candidat Macron, lançant des procédures juste au moment où il le fallait contre ses adversaires, communiquant des pièces à la presse qui étant de mèche s’empressait d’en faire des gros titres. 

Maintenant que la campagne est terminée comme par hasard on n’entend plus parler des procédures qui visaient F. Fillon et M. Le Pen !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe