Cateaufoncel 13 septembre 11:03

« ...force est de reconnaitre que nous nageons en pleine confusion... »

Quelle confusion ? Il n’y a pas l’ombre d’une ! Il y a d’un côté le politiquement correct, c’est-à-dire le bien, de l’autre le politiquement inccorrect, c’est-à-dire le mal.

Je ne vous ferai pas l’injure de vous énumérer ce qui est halal et ce qui est haram, pour ces phares de la bienpensance que sont Libération, Le Monde, L’Obs, L’Express et Le Point maintenant qu’ils ont viré Brighelli

Bien loin de la confusion, nous sommes en plein manichéisme


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe