leypanou 13 septembre 15:20

Comme un membre de l’OTAN va avoir un S-400, le reverse engineering peut maintenant commencer ou au minimum comment le contrer lors d’une éventuelle guerre.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe