pipiou 13 septembre 21:19

Quel ramassis d’absurdités.

Si l’auteur n’aime pas les patrons il devrait être heureux que nos entreprises disparaissent : pas d’entreprise, pas de patron, pas de licenciements.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe