desembuleur desembuleur 13 septembre 19:00

François Baroin n’est pas le seul interlocuteur possible même si son avis serait très intéressant en la matière mais le président de l’AMRF semble tout indiqué dans ce débat car, cela est souligné dans le « débat » de C dans l’air, ce sont principalement les petites communes qui souffrent des baisses de dotations, de la fin abrupte des contrats aidés...

L’idée générale est que le point de vue « mille feuille administratif qui coûte cher » n’est qu’un point de vue parmi d’autres et qu’il est bon parfois de dire à quoi sert l’argent distribué. Ce n’est pas que du gâchis...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe