Fergus Fergus 21 septembre 2017 14:57

@ Le Panda

« si l’alliance avec la gauche avait fonctionné, il serait président et son voisin de gauche 1er ministre »

On est là sur un pur fantasme de Mélenchon. Si Hamon s’était retiré avant le 1er tour au profit de Mélenchon, ce dernier se serait effectivement qualifié pour le 2e tour au détriment de Le Pen, cela me semble évident.

Mais malgré ses talents d’orateur en débat, il aurait été assez nettement battu au 2e tour par Macron. Pour deux raisons :

1) La France est un pays majoritairement de droite et qui, de surcroît, est très méfiante à l’égard de ce qu’on lui vend comme des « extrêmes », un qualificatif souvent employé à l’égard des Insoumis dans les médias. Or le candidat de droite était Macron !

2) Les électeurs du FN issus des classes populaires ne se seraient ralliés qu’en faible nombre sur Mélenchon tant leur déception de l’élimination au 1er tour aurait fait de dégâts dans leurs rangs !

Mais au moins un tel scénario aurait-il permis à Mélenchon de se projeter vers le future en développantt ses idées de manière plus approfondie sans que ses propos puissent être sortis du contexte et caricaturés.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe