Onecinikiou 21 septembre 2017 17:05

@lautrecote


Merci pour votre commentaire.

Je suis d’accord avec vous : Mélenchon a eu tort de vouloir ménager la chèvre et le choux dans l’entre deux tour, et même pire, puisque refusant de renvoyer dos à dos Macron et Le Pen - ce qui aurait dû être sa position a minima - considérant qu’il n’était pas « indigne » de voter pour ce premier (ce sont ses mots) au contraire de son adversaire, réhabilitant à cette occasion le tout sauf Le Pen, soit l’autre nom pour désigner le front des pourris, dit front « républicain ».

Il a de la chance (je ne crois guère au hasard dans le contexte actuel) que personne, politico-médiatiquement s’entend, ne lui mette le nez dans son caca, à présent qu’il incite ses sympathisants à débrayer afin de manifester contre un pouvoir qu’il a contribué objectivement à faire élire !

Son logiciel antifasciste est tellement suranné qu’il en devient grotesque, traitant encore aujourd’hui Philippot de « fasciste », ce qui devrait faire rire tout le monde d’un peu instruit et dépassionné. 

PS : vous avez raison pour la coquille.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe