Macondo Macondo 21 septembre 2017 22:35

Article lumineux, avec un observateur au premier rang. Ce sujet va s’imposer, mais je continue à dire que : « moi vivant, jamais ! » j’en ai d’autant plus apprécié ce texte qui pourrait me renvoyer un jour à contempler le monde tel qu’il est devenu et découvrir que je suis dans un wagonnet moi aussi avec ma grande gueule. Il est dit : "... faire réfléchir à la signification d’un certain choix de gestion des anciens dans une société« . On est loin du compte, n’est-ce-pas ? Comme d’autres ici probablement, je suis de la dernière génération ayant vu une arrière-Grand-Mère restée à la maison jusqu’au bout, ensuite trois petits jours d’hôpital avant le grand départ. Il me semble (je peux assurément me tromper) que les pathologies actuelles de nos Anciens correspondent au schéma global ambiant installé dans l’avidité et aussi brillamment décrite dans l’article. Comme tous les autres pans de notre société décadente, je n’insiste pas on est sur Avox, tout le monde est au courant. Pas encore »soleil vert", mais quand même un peu vert-pâle ...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe