Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 octobre 2017 08:08

Le gouvernement portugais « de Gauche », a simplement remis un peu d’oxygène en remontant un peu les salaires et les retraites, car le gouvernement précédent était allé plus loin que ne le demandait le mémorandum européen. C’est tout.


Cela ne change strictement rien à la mise sous tutelle du budget, ni à l’application des Traités européens, ni aux Grandes Orientations de Politique économique de la Commission européenne.

Les sanctions envisagées ont été suspendues, alors que la dette publique est importante. Mais Bruxelles s’est vengé autrement, il a bloqué les fonds structurels européens auxquels le Portugal avait droit.

" Reste que si beaucoup s’en tiendront à un « laxisme » de la Commission en raison de l’absence de sanctions, il convient de ne pas oublier que cette procédure bloque les fonds structurels versés aux deux pays qui en ont beaucoup besoin, notamment parce que la croissance de ces pays est inégale sur le plan régional et social. Il y a donc en réalité sanctions. « 


 » Bruxelles renonce à sanctionner le Portugal, mais exige plus d’austérité« . On ne peut dire plus clairement que sans sortie de l’ UE & de l’euro, le Portugal continuera à sombrer. Mais tous ceux qui rêvent de »changer l’ Europe « sans en sortir, sont béats d’admiration...

Ya pas de quoi.  »Portugal, une fin d’austérité en trompe l’oeil"

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe