Fergus Fergus 6 novembre 2017 17:20

Bonjour, marmor

« Un avocat commis d’office eût été largement suffisant pour preserver l’image d’une justice démocratique. »

Autrement dit, une parodie de défense assurée par un(e) avocat(e) très probablement inexpérimenté(e) pour un procès d’assises hors normes. Et pourquoi pas une défense calquée sur ce qui a existé dans les tribunaux révolutionnaires ?

« Défendre, c’est prendre ostensiblement parti »

En aucune manière ! Défendre, c’est tenter de mettre en lumières les éléments favorables à un accusé sachant que, de l’autre côté, l’avocat général s’efforce, a contrario, d’appuyer sur les éléments à charge contre ce même accusé.

On peut regretter ce mode de fonctionnement - et c’est mon cas -, mais il serait vain de croire qu’il puisse, sauf très rares exceptions, y avoir convergence des deux parties dans la recherche du meilleur équilibre possible.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe