velosolex velosolex 9 novembre 2017 12:24

@Fraternitus
Il faut remercier l’actualité. Ce sujet est à la rencontre d’un véritable écheveau,que Demorand a levé dans sa candeur suiviste, et sa surenchère de soutien inconditionnel à l’air du temps, et d’une pensée en kit, proposée par les médias, à l’opinion générale, priée de se conforter.


 Le tout en synergie jusqu’à parvenir aux déclarations les plus folles. C’est à qui se montrera non le plus citoyen...Mais en fait le plus réactionnaire...
On voit par là que tout fait de terrorisme, vrai, supposé, ou amalgamé, produit des lois, mais aussi des déclarations à caractère antidémocratique. 
Certains journalistes, persuadés qu’ils sont les garants de notre liberté (mais que devient elle alors), se renforcent les uns et les autres dans la surenchère,persuadés qu’ils œuvrent pour la préservation de notre culture.... 
Alors qu’ils sont déjà les fossoyeurs de ces valeurs, dans ce qu’ils affirment, imperméables à la critique, et aux conseils de mesure et de retenue. 

C’est une sorte d’état d’urgence de la pensée, produisant des petits soldats marchant au pas, vilipendant ce qui osent s’affranchir, ou simplement oser faire leur métier dans sa conception légitime, éthique. 

« Le traitement a marché, mais le malade est mort », comme le disait cette vieille blague de carabins....

L’histoire nous ramène souvent ces tristes exemples. On se rappelle de l’union sacrée en 14, puis de la même union sacrée en 39, donnant tous les pouvoirs en Pétain, alors que les germes de son discours nationaliste et xénophobe aurait du les mettre en garde. 
Rappelons nous aussi des déclarations de certains journalistes, autour du 11 septembre 2001, appelant déjà aux croisades futures, et parlant de guerres de civilisations, préparant déjà l’intervention funeste en irak. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe