Orélien Péréol Orélien Péréol 24 novembre 2017 09:26

@Raymond75 Tout à fait d’accord avec vous. Sur ce point spécifiquement j’avais fait paraitre cet article, dont voici le chapeau : Bientôt, la journée des femmes. Les femmes sont immensément aidées dans notre société. Normal ! Elles seraient en situation de faiblesse permanente. Nombre d’associations sont subventionnées pour aider les femmes. La question du sorite peut se poser : à partir de quelle quantité d’aides un groupe défavorisé cesse de l’être ? Parce qu’enfin à force de donner plus à celles qui ont moins, elles doivent bien finir par avoir autant, voire plus que les non-femmes. Comme personne ne pose cette question, la réponse ne risque pas d’apparaître. D’autant plus que ce surcroît de forces données aux femmes leur permet d’augmenter leur capacité à se présenter comme victime, seulement victime, tout le temps victime. C’est humain. N’importe quel groupe qui ferait l’objet d’une telle attention qualitative et quantitative ferait de même.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe