William 27 novembre 2017 23:12

@troletbuse
je ne pense pas que Macron se soit posé la question des problèmes de constitutionnalité lorsqu’il a sorti du chapeau cette improvisation électoraliste, et par ailleurs l’argument utilisé par le camp gouvernemental que cela compensait la hausse de la CSG est un véritable canular puisque l’une concerne les impôts locaux et l’autre les charges sociales.
De toutes façons, l’arithmétique est implacable, si on baisse les recettes au niveau des plus riches, il faudra bien le compenser ailleurs, les impôts augmenteront au milieu de l’échelle.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe