Alren Alren 6 décembre 2017 17:31

@Fifi Brind_acier

Mon expérience personnelle : j’ai failli perdre la vie parce qu’un GB circulant en France ne se serait pas arrêté pour me laisser traverser à un passage protégé, il est vrai en limite d’une petite agglomération. J’ai eu une seconde pour reculer sur le trottoir !
C’était il y a plus de dix ans mais cela m’a traumatisé longtemps ...

Pensez-vous aux riches anglais qui faisaient des course entre eux sur nos autoroutes avant que certains voient leurs véhicules confisqués ?

Alors la stupide généralisation sur les latins et ... les aryens (?) ...

 En GB, certaines routes de campagne sont si étroites et tortueuses qu’il est impossible de rouler au-delà de 60 km/h, 30 km/h avant un virage sans visibilité (parfois il y a des miroirs) car il faut pouvoir s’arrêter pile en découvrant qu’un tracteur par exemple est sur la route.
Il n’y a pas besoin de panneaux de limitation de vitesse.

Et le moteur fonctionnant plus longtemps consomme plus : le nombre de rotations qu’il doit effectuer pour le parcours est plus grand en 3e qu’en 5e, avec à chaque temps moteur, injection de carburant laquelle ne varie pas à régime donné.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe