Pauline pas Bismutée 16 décembre 2017 20:02

@ l’auteur

Quel plaisir, ce texte … et quelle phrase magnifique "Ce qui sépare de la beauté est ce qui sépare du monde".

La beauté peut-être aussi une intention …

Aurions-nous peur de notre grandeur, plutôt que de notre petitesse … A force de manque d’attention, de diversions constantes, nous ne pouvons plus déchiffrer les signes et affirmer notre présence …

Pour certains, il n’est pas nécessaire de dire. Les poètes de l’art manuel, les artisans, peaufinent leurs pièces avec patience et amour, attention et présence, en participent ainsi à leur possibilité dans le monde …

Merci pour cet article (et de ne pas avoir écrit sur Jhonyyyyyyyyy....aargh)



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe