si nick 21 décembre 2017 11:05

L’avantage de ces jeux c’est que personne ne nous à rien demandé...


L’ironie de l’histoire est sans doute que ce coûteux projet arrive au moment ou les sports amateurs, et leurs champions, sont dans une situation économique catastrophique.
Ils n’ont souvent pas la surface médiatique requise pour intéresser les sponsors, et les régions départements et ville se désengagent massivement...au nom de la rigueur budgétaire !

Il reste bien la passion qui pousse quelques champions sous smicard à continuer.
Mais pour combien de temps ? Et avec quels espoirs face à des pays qui s’organisent tel la Chine ?



Mais c’est vrai que même au sein de l’Olympisme c’est le sport pro qui domine.
La volonté un temps affichée de sortir la Lutte pour mettre le Golf ou le Rugby est symptomatique.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe