pipiou 21 janvier 2018 11:54

« les féministes françaises monopolisent le débat public sur le harcèlement sexuel »

Ah bon vous n’y voyez que les féministes françaises, sérieusement ?
Non ce sont les défenseurs des femmes de façon générale.

Je ne suis ni féministe, ni française et pourtant je soutient ceux qui dénoncent le harcèlement sexuel, et les viols.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe