Paul Leleu 22 janvier 2018 19:51

@pipiou


encore cet argument débile de la « frustration »... mais on dirait SArkozy avec sa Rolex, et Macron avec son Costar !!! vous y tenez mordicus ! 

quant à mes chiffres ils concernent la France. Les vôtres sont forcément plus fiables que les miens, cela va sans dire... Amen... Maintenant, si vous voulez des batailles de chiffres, même vos 12% dans l’année ça fait quand même loin d’une majorité... et encore, on inclut ceux qu’on fumé juste un pétard en 12 mois... bref, il s’agit bien d’une minorité... 

quant à ceux qui ont expérimenté au cours d’une vie, et qui ne continuent pas, ça prouve bien que la plupart de ceux qui ont fumé finissent par cesser... donc peut-être que c’est eux-mêmes qui se rendent compte que ça vaut pas la peine... 

Mais je vous en prie, cher apôtre, continuez de battre les chemins pour convertir les gens à votre religion... je le dis et le répète, la sélection se fera toute seule... les shiteux sont et resteront à jamais une minorité... ce n’est pas un crime, c’est un fait de la nature... Je pense même que c’est un argument qui justifie une légalisation immédiate, pleine et entière : de toutes façons, le shit ne concernera jamais qu’une minorité, car la nature est ainsi faite. Les gens font leur choix d’eux-mêmes. Donc, pas de problème. 

Quant au fait de « casser les couilles », c’est un signe d’énnervement sectaire typique du fumeur de shit... on est sur un forum pour argumenter... donc bon, on est pas tous supposés être du même avis... mais c’est vrai que les shiteux ont du mal à comprendre ça... ils sont persuadés d’être les uniques détenteurs de la connaissance et de la tolérance... pour eux, un débat, c’est « j’ai raison »... eh bé... 

savez-vous que les génocidaires du Rwanda fumaient de l’herbe avant d’aller massacrer leurs voisins ? Ils étaient pas très « peace »... faut écouter la Radio des Mille-Collines : « fume ton pétard et va tuer des cafards (les tutsis) »... 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe