Aristide Aristide 26 janvier 2018 17:44

@Luc-Laurent Salvador


Je m’immisce dans votre dialogue ... viril mais correct. J’ai peut être une piste qui sans être une preuve pourrait vous faire évoluer sur l’apport des neurosciences. 

Sur France-Culture, je ne sais plus quand, il s’agissait d’un émission sur l’apprentissage des langues. Un des débatteurs soulignait que au delà d’un certain age, certains tonalités propres à des langues orientales n’étaient plus « audibles » ; je crois qu’il s’agissait du Mandarin. Le « cerveau » se ferme jusqu’à ignorer totalement ces tonalités. La conclusion était donc que l’apprentissage de certaines langues était très largement facilité par une immersion précoce dans ce monde sonore.

Cet exemple est surement insuffisant mais il me semble que les neurosciences pourraient surement éclairer quelques points obscurs que les savoirs actuels n’arrivent pas à cerner entièrement.Un éclairage différent, un angle de vue ...



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe