Yann Esteveny 12 février 2018 21:53

Message à Nicole Cheverney

Je ne crois pas au Peuple. En revanche, je crois que chaque homme a la possibilité de chercher la vérité dans le monde qui l’entoure ce qui passe d’abord par se connaître avec ses limites et ses faiblesses.

Ceux qui acceptent ce chemin de vérité sont minoritaires sur Terre. La plupart ne se pose pas de questions ou trouvent rapidement des faux-coupables.

Pour ce qui est du « Peuple » en Occident, tout est sous contrôle. Il sera individualisé (Consommateur/Électeur), circonscrit (Georgia GuideStones), éliminé (Avortement pour Tous), avili (Mariage pour tous) et changé (Immigration Orchestrée). L’Éducation Nationale et les medias de masse produisent la propagande suffisante pour le peuple avec désignation des coupables : conspirationnistes, intégristes, nationalistes. Dans les faits et après décodage du faux en vrai, ces mots désignent des chercheurs de vérité, des personnes intègres et des patriotes.

Il va devenir urgent pour que ce système survive de soit muscler sa propre fausse dissidence soit passer en mode totalitaire plus complet c’est à dire en mode Nouvel Ordre Mondial.

Il reste la possibilité de l’effondrement complet du système sur ses mensonges comme en Union Soviétique. Mais le monde occidental est beaucoup plus fort dans la production de base. La production du pain et des jeux suffit pour contrôler la masse. Comme le souligne Pierre Hillard, lorsque les frigos seront vides il est possible qu’un temps quelques consciences se réveillent.

Comme pour l’Ukraine, le remplacement du terme « Coup d’État » par le terme « Révolution » magnifie le peuple pour mieux le mystifier. Talleyrand aurait dit « Bien agiter le peuple afin de s’en servir ». Maintenant, un peuple qui a une conscience et un sens moral profond ne se laissera pas abuser. Mais tout dépend de la force d’âme de chaque individu.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe