Pascal L 19 février 2018 18:07

@Julien Esquié
« Il faudrait avant toute chose interdire en France, comme c’est déjà fait dans d’autres pays, la propagande des Frères musulmans. »

C’est plus facile à dire qu’à faire. Tarik Ramadan avait déjà été interdit de territoire en 1995, mais l’interdiction n’a pas duré longtemps. En fait, les Frères Musulmans font très attention à ce qu’ils disent en France, il faut donc aller en Egypte pour en comprendre le programme. Mais Ramadan fait tout de même l’éloge de son grand père Hassan Al Banna, fondateur des Frères Musulmans et de Yussef Al-Qaradawi, la plus haute référence théologique des Frères Musulmans et président de l’Union Internationale des Savants Musulmans dont Tarik Ramadan est membre et savant autoproclamé. Il n’a aucun diplôme permettant de valoriser ce titre de savant, mais c’est ce titre qui lui permet d’enseigner dans une université anglaise.

Yussef Al Qaradawi est lui, vraiment intarissable. Voici donc un florilège de citations : 

« l n’y a pas de dialogue entre nous et les Juifs, hormis par le sabre et le fusil » 

« L’iniquité des Juifs, en tant que communauté, est visible et patente. Laissez-moi m’expliquer : en Occident, ce que je peux dire (...) à leur sujet [est que certains d’entre eux] sont iniques, et que d’autres ne le sont pas. Et ceci est tout à fait possible. Mais l’iniquité des Juifs est une grande iniquité, une grave iniquité, une iniquité incomparable et manifeste. Par conséquent, lorsqu’il m’a été suggéré que les Juifs participent au dialogue lors d’une prochaine rencontre, j’ai refusé. J’ai dit non, nous ne devons pas dialoguer avec eux tant que leurs mains seront tachées de notre sang »

« Les amis du Prophète ont entendu [de sa bouche] que deux villes seraient conquises par l’islam, Romiyya et Constantinople, le Prophète ayant précisé qu’Héraclès [qui deviendra plus tard Constantinople] serait conquise en premier. Romiyya est Rome, capitale italienne, tandis que Constantinople était la capitale de l’État de la Rome byzantine, aujourd’hui Istanbul. Il a décrété qu’Héraclès serait conquise en premier, et c’est ce qui est arrivé... Constantinople a été conquise, mais la seconde partie de la prophétie, c’est-à-dire la conquête de Rome, reste à réaliser. Cela signifie que l’islam retournera en Europe. L’islam est entré deux fois en Europe, et deux fois l’a quittée... Peut-être que la prochaine conquête, avec la volonté d’Allah, se fera par la prédication et l’idéologie. Toute terre n’est pas obligatoirement conquise par l’épée... [La conquête de la Mecque] ne s’est pas faite par l’épée ou la guerre, mais par un traité [de Houdaybia] et par des moyens pacifiques... Peut-être allons-nous conquérir ces terres sans armée. Nous voulons qu’une armée de prédicateurs et d’enseignants présentent l’islam dans toutes les langues et tous les dialectes... » (Al Jazira 24/01/2000)

« Avec la volonté d’Allah, l’Islam retournera en Europe, et les Européens se convertirons à l’Islam. Ils seront ensuite à même de propager l’Islam dans le monde, mieux que nous les Musulmans. Tout cela est possible pour Allah. »

« L’Europe [finira par] se rendre compte qu’elle souffre de sa culture matérialiste et se cherchera une solution de remplacement, une échappatoire, un canot de sauvetage ; elle ne trouvera rien qui puisse la sauver, si ce n’est le message de l’islam, le message du muezzin qui lui transmettra la religion sans renier le monde, la conduira aux cieux sans la déraciner de la terre. Avec la volonté d’Allah, l’islam retournera en Europe, et les Européens se convertiront à l’islam. Ils seront ensuite à même de propager l’islam dans le monde, mieux que nous, les anciens musulmans » (Al Jazira 30/11/2000) 

« Tout au long de l’histoire, Allah voulu imposer aux Juifs des hommes pour les punir de leur corruption. La dernière punition fut infligée par Hitler […] il réussit à les remettre à leur place. Ce fut une punition divine pour eux. Le souhait d’Allah est d’amener la prochaine [punition] par la main des croyants […] Si Allah m’en donne la force, je voudrais aller sur la terre du Jihad et de la résistance, fut-ce en fauteuil roulant et je tirerai sur les ennemis d’Allah, les Juifs » (28 janvier 2009)« 


Voilà, tout est dit sur le programme des Frères Musulmans.


Là où cela devient comique, c’est que tous les savants Musulmans ne comprennent pas grand chose à la taqîya/la dissimulation. Ainsi le cheykh ‘Abdel‘Aziz bnou ‘Abdallah ar Râjihi traite Tarik Ramadan d’apostat à cause de ce qu’il nous raconte. Lorsque l’on pratique le double langage, on peut être sûr de faire au moins un mécontent. Je l’avais déjà noté lors de séances de »dialogue" islamo-Chrétien avec les Frères Musulmans. On est a peu près certain que le discours des Imams qui s’adresse aux non Musulmans déstabilise les Musulmans dans la salle et les questions des Musulmans à la fin virent au tragi-comique.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe