popov 21 février 2018 02:56

@Mohamed Takadoum. 

 
Il n’y a plus de Dar El Harb et Dar Assilm qui existait au début de l’expansion de l’Islam. 
 
À la question de savoir pourquoi l’apostasie était punie de mort, j’ai un jour lu cette explication que je résume ici.

« Cette loi a été établie à l’époque des conquêtes islamiques, à un moment où la communauté islamique dans son ensemble était considérée comme une armée. Celui qui quittait l’islam était donc considéré comme un déserteur. Et dans toutes les armées du monde, la désertion est punie de mort. »
 
À la question de savoir si l’islam était encore en guerre d’expansion, la réponse était :
 
« Non. Seul le calife a le pouvoir de déclarer la guerre. Comme il n’y a plus de calife, l’islam ne peut se considérer en guerre de conquête aujourd’hui. »

Je mets ceci en parallèle avec le fait que dans tous les pays de l’OCI il y a des lois qui punissent encore à divers degrés l’apostasie et le fait que l’« université » Al Azhar se refuse à déclarer qu’un mahométan est parfaitement libre de quitter l’islam. Même en Malaisie, considérée comme un pays islamique modéré et qui possède des lois protégeant la liberté de religion, cette liberté n’inclut pas la possibilité de quitter l’islam.
 
J’en conclu que l’islam se considère toujours en état de guerre de conquête et que la distinction Dar El Arb et Dar Assilim existe toujours, contrairement à ce que vous déclarez.

Quelle est votre position personnelle au sujet de l’apostasie ? Seriez-vous prêt à déclarer ici noir sur blanc que le mahométan devrait être libre de quitter l’islam s’il le souhaite et que la communauté islamique n’a absolument pas le droit d’exercer des représailles sur l’apostat ?
 
Cela vous mettrait en porte-à-faux avec les « éminent savant islamiques » d’Al Azhar. Par contre, si vous ne le faites pas, ne vous étonnez pas si tous vos discours sur l’« islam pacifique » sont pris ici comme des mensonges destinés à nous endormir avant que les mahométans ne deviennent majoritaires en Europe.
 
La balle est dans votre camp. Aurez-vous le courage de répondre à cette question ou allez-vous vous défiler ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe